Benedi Record : Exploite t’il ses enfants ?

Le guerrier mongole est un véritable show-business man , il est à la base de la découverte de plusieurs artistes qui font bouger la Guinée dont entre autre Singleton , Steeve One locks et même Takana Zion avant son départ pour le Mali . L’homme d’affaire n’hésite pas depuis quelques temps à solliciter le talent de ses deux enfants qui sont devenus de véritable fabrique à fric malgré leur jeune âge , ce qui nous amène à poser la question de l’exploitation .

Benedi record Exploité t’il ses enfants ?

Il est difficile de nier que les rejetons des Oularé’s sont très demandés surtout lors des fêtes musulmanes ( NDLR : Fête de ramadan & Fête de tabaski ) et que leur horaire chargé pour les séances studio , les tournages et les heures d’école pourrait effectivement nuire à leur enfance et à leur éducation .

Comment Benedi gère t’il les bénéfices générer par ses enfants ?

D’après une source proche de la famille , l’argent générer par les activités artistiques des enfants Oularé sert à payer la scolarité des gamins au lycée français Albert Camus et les vacances des rejetons de Benedi , ce qui s’avère contraire à la législation Guinéenne , doit-on rappeler à Benedi que l’autorité parentale est un ensemble de droits et de devoirs ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant. Elle appartient aux père et mère jusqu’à la majorité ou l’émancipation de l’enfant pour le protéger dans sa sécurité, sa santé et sa moralité, pour assurer son éducation et permettre son développement dans le respect dû à sa personne. Les parents associent l’enfant aux décisions qui le concernent, selon son âge et son degré de maturité ?

En attendant que les services sociaux d’aide à l’enfance réagissent, la question reste posée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *