Sadek : « Je sais que ma carrière musicale est définitivement finie »

Après avoir passé une semaine incarcéré, Sadek s’est confié sur l’agression de Bassem.

La rivalité Sadek Bassem fait les grands titres des médias, journaux depuis le 12 février. En effet un jour avant, le rappeur se rendait à Vénissieux, dans le Rhône, afin de mettre les points sur les i avec le blogueur Bassem Braïki. Le règlement de compte a été très violent, comme en témoigne les vidéos, largement diffusées sur les réseaux sociaux.Sadek a finalement été interpellé le lendemain, aux Lilas, alors que Bassem se trouvait à l’hôpital.

Je regrette que tout cela se soit terminé dans la violence.

Une semaine après le règlement de comptes, Sadek, en garde à vue, s’est livré aux enquêteurs en charge du dossier et c’est le quotidien Le Parisien qui révèle les conversations. « J’ai été pris de remords, me rendant compte du mauvais exemple ridicule que je laissais avec les vidéos de l’agression.Je sais que ma carrière musicale est définitivement finie. Je regrette que tout cela se soit terminé dans la violence. » explique le rappeur de Neuilly-Plaisance. Il a tout de même tenu à expliquer son geste « Je prône le dialogue, la tolérance. Tandis que Braïki appelle à l’extermination de ceux qu’il appelle les ‘faibles Maghrébins de la capitale’. Il me décrédibilise auprès de sa communauté qui ne fait que grandir. Les attaques sont de plus en plus violentes et ont des conséquences sur ma vie. Impossible de sortir avec ma famille en publicJe reçois des messages indiquant que je suis une pute et que bientôt j’irai pointer à l’ANPE« , explique Sadek, qui avait déjà déposé plainte contre lui, en janvier dernier.

Tout cela part finalement d’un showcase que Sadek devait assurer dans la région lyonnaise, et que Bassem Braïki a fait annuler, grâce à ses relations. Il avait d’ailleurs déjà fait cela pour Booba en 2016. « La colère a pris le dessus. Je n’ai absolument pas maîtrisé mes gestes« , a-t-il confié.

Par Moov

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :