Instinct Killers – BLZ : amis d’hier , ennemis d’aujourd’hui ?

Ce n’est un secret pour personne, dans le monde du Showbiz  et des célébrités l’ego est souvent surdimensionné, les clashs sont monnaie courante et les rivalités sont de plus en plus fréquente. C’est justement ceux à quoi nous assistons en ce moment entre  les cadors de la musique Urbaine Guinéenne. Oui ! Il s’agit bien d’Instinct Killers et BLZ.

C’est sans doute la plus grande rivalité entre les deux plus grands groupes de tous les temps ! Depuis un bon moment la relation entre Instinct Killers et Banlieuz’art  s’est effritée, les protégés de Balla Moussa et d’Abdou Mbaye ne semble plus être  en odeur de sainteté. La rivalité naissante au quelle nous assistons continue à grandir de jours en jours sous l’œil impuissant des observateurs.

Toutefois, ces grands groupes  entretenaient des relations amicales, s’arrangeant même pour ne pas sortir leurs singles et albums en même temps afin de ne pas se faire de la  concurrence.  C’est maintenant de l’histoire ancienne, pour preuve le Groupe Instinct Killers était absent du dernier projet pour la paix en Guinée, chapoté par la fondation Abdou Mbaye. Comme une réplique, Marcus et Salaman ont été snobés également  lors de la célébration du mariage de Lil Sacko en décembre dernier, des illustrations qui attestent le climat qui règne entre les deux groupes.

Pourquoi une telle rivalité entre les deux groupes les plus en vogue du moment ? 

Les raisons sont diverses, d’aucuns pensent que c’est une question d’ego, d’après quelques proches du groupe IK , le duo Marcus et King Salaman ont du mal à supporter la concurrence , mais surtout la montée en puissance de Lil Sako et Fish Killer , selon ces mêmes personnes , le groupe BLZ aurait installé une forme de dictature dans le Game et apprécie à moitié toute concurrence , qu’elle soit loyale ou déloyale .

Un autre proche du groupe qui a décidé de garder l’anonymat, nous confie qu’une sombre histoire de maraboutage serait aussi le lien de causalité de cette brouille. Selon ce proche, Le manager du Groupe BLZ Abdou Mbaye aurait été aperçu en sierra Leone chez un marabout à l’approche de la dédicace du Groupe Instinct Killers en mars 2019. Cette supposé visite de Mbaye Abdou avait ’il un rapport avec la sortie de l’album Genre Genre ? Était-il destiné à anéantir le Groupe ? Seul l’intéressé pourra répondre a ces interrogations (ndlr : Abdou Mbaye n’a pas souhaité répondre a nos sollicitations)  une chose reste sûre, la relation Marabouts- Artistes est un secret de polichinelles bien gardé, bon nombre d’artistes Guinéens, voir étrangers ont recours aux services d’un marabout. Ces différentes sollicitations vont d’une simple consultation visant à « booster » la carrière de l’intéressé mais pas que ! C’est aussi un moyens de destruction permettant à certains d’anéantir d’autres.

A défaut de pouvoir avoir le manager du Groupe BlZ principal mise en cause dans cette histoire, notre rédaction a pu rencontrer un proche du Groupe qui réfute ces accusations. Dans l’entourage de Konko et Salaman, le problème vient des médias, qui sont à l’initiative de cette opposition. Pour eux, il n’y a pas lieu de s’alarmer, ce proche du groupe estime qu’il y a des moments comme ça ou l’on se sépare le temps d’un instant, pour lui il n’y a aucune animosité entre les deux groupes, même s’il reconnait l’existence d’un diffèrent qui serait né entre les deux.

Si chaque Groupe se mure dans le silence, force est de constater que cette guerre froide est profitable aux mélomanes, car cette jalousie positive de part et d’autres pousse chaque groupe à se surpasser et proposer un contenu consommable. Pour preuve le Groupe BLZ vient de dévoiler 3 singles en moins d’un mois et le Groupe Ik va déjà à la conquête de l’esplanade au mois de mars prochain, après une première expérience réussie.

1 thought on “Instinct Killers – BLZ : amis d’hier , ennemis d’aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :