Guinée : l’artiste Oudy 1er prend de la hauteur !

Bravo Oudy Premier ! Désormais, le chanteur guinéen le plus bling bling voit les choses autrement. Dj Oudy prend de l’altitude et s’offre passionnément une autre vision et pas les moindres.

Si jusque-là, Oudy n’était qu’un simple chanteur, dorénavant, il aspire être un véritable entrepreneur dans le secteur de l’industrie musicale et évènementielle en Guinée.

Parallèlement aux multiples projets pour booster sa propre carrière artistique, Oudy 1er érige à Conakry, un élégant complexe culturel baptisé Oudy Prod Studios.

Cet établissement flambant neuf né d’un grand rêve abrite en son sein, l’administration du label Oudy prod Music qui comporte plusieurs chenaux notamment : un studio d’enregistrement audio de dernière génération, une salle de danse, un studio de shooting photo pour la réalisation de clips vidéos, la production des émissions Tv, un studio de répétition live avec toutes les commodités et équipements de pointe. A cela s’ajoute, le bureau de l’administration dudit complexe.

Ce grand investissement culturel hors du commun à Conakry vient soulager en partie, l’ensemble des artistes guinéens dans le cadre de leur épanouissement.

Depuis l’ouverture des portes de Oudy Prod Studios, les acteurs culturels du pays s’y enjambent pour féliciter et encourager l’initiateur. Pendant cette période de confinement à Conakry, cet espace accueille tous les soirs les vedettes en live. Une belle initiative pour renforcer la convivialité et la confraternité entre les artistes guinéens.

Oudy 1er se fixe l’objectif d’apporter son soutien à la culture guinéenne en manque criard d’espaces de création et de production à travers tout le pays. Oudy brûle d’envie d’incarner les vraies valeurs d’un artiste au service de son pays. D’où son pseudo « l’artiste du peuple ». C’est comme un peu, Youssou N’dour au Sénégal, Alpha Blondy ou Tiken Jah Fakoly en Côte d’Ivoire, des artistes qui consacrent leur fortune et leur énergie au développement socio-culturel de leur pays. Oudy se dit « être dans la même dynamique ». L’un de ses derniers grands projets ayant foiré à cause du Covid-19 est « LA NUIT DE LA GUINÉE ».

Ce projet majeur exceptionnel de par sa vocation et son contenu, était censé réunir une centaine d’artistes guinéens et d’ailleurs sur l’Esplanade du Palais du Peuple de Conakry.

« Je ne me décourage pas. J’ai voulu offrir à mon pays, un événement du jamais vu en Guinée. Mais Dieu en a décidé autrement », avait annoncé Oudy 1er au soir de l’annulation de son événement La Nuit de la Guinée dont les pertes financières étaient estimées par le chanteur à hauteur d’1 milliard 268 millions GNF.

Oudy est l’un des artistes les plus célèbres en Guinée et dispose d’un carnet d’adresses ultra riche. D’abord, il fut passeur de disques pendant de longues années dans les discothèques les prisées de Conakry avant de se convertir en chanteur.

Oudy a fondé sa plus grande réputation à travers son tube Tchoumakaya sorti en 2008. Par l’entremise de cette chanson envoûtante qui a longtemps régné au plus haut sommet du hit-parade des grandes chaines de télévision, Oudy s’est offert de grandes opportunités. Ambassadeur de plusieurs marques et sociétés de téléphonie, le chanteur entrepreneur a aussi raflé plusieurs prix honorifiques à travers l’Afrique.

Quelques années plus tard, Oudy 1er débâche son nouveau hit « Never Giver Up »  qui fut son incroyable déclic et lui balisa totalement le chemin de la gloire et du succès.

A l’occasion de ses 10 ans de carrière organisés sous fond de double concert à Conakry, Oudy a su écrire son histoire en lettres d’or dans les annales de la musique contemporaine guinéenne. Sa fortune, il en réinvestit dans la culture. Faites comme lui !

SITANEWS©

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :