Mousto Camara , trafiquant de drogue ? l’artiste sort du silence

Le train de vie de vie couteux de l’artiste Mousto Camara, laisse place à des spéculations dans la capitale Guinéenne. Ils sont nombreux à s’interroger sur le choix vie du mannequin des artistes Guinéens Mousto Camara qui est bien décidé de mener la grande vie malgré cette période difficile lié à la pandémie du covid 19.

S’il y’a bien un artiste Guinéen qui croque la vie à pleine dent, c’est bien Mousto Camara. L’interprète de « Adédé » mène un train de vie impressionnant malgré l’absence d’activité permettant d’engrainer de l’argent. Une situation qui ne passe pas inaperçue puisque les faits et gestes de l’artiste est au centre des attentions des mélomanes.

Très actif sur les réseaux sociaux, Mousto Camara partage au quotidien des clichés idyllique, ce qui ne laisse pas indifférent certains observateurs. Le séjour de l’artiste durant trente jours dans un réceptif hôtelier de la place laisse place à des spéculations. Certains n’hésite pas porter des accusations graves contre l’artiste, d’aucuns l’accuse d’être trafiquant de drogue. Une accusation grave, qui pousse l’artiste à sortir du silence pour apporter des précisions sur son mode de vie.

Mon éducation ne me le permet pas 

Contacté par nos confrères du site véracité cachée, le chanteur a la voix suave à balayer d’un revers de la main les accusations tout en apportant des précisions sur le train de vie qu’il mène.

Je n’écoute pas les gens. Moi je loge souvent dans les hôtels 5 étoiles à Conakry. C’est parce que j’ai fait un mois à Palm Camayenne. C’est ce qui étonne les gens. La vie de luxe est une volonté. Acheter une belle voiture aussi est une volonté. Faire des clips de haute définition est une vision. Ils pensent que cela est impossible en cette période de Covid19. Mais moi je ne vis pas que de la musique. Je suis l’ambassadeur du programme alimentaire mondiale (PAM). Je fais d’autres activités parallèlement d’où je gagne dignement ma vie. Pas besoin d’être dans les affaires louches et devenir trafiquants de drogue. Mon éducation ne me le permet pas.
Cette sortie de l’artiste ne va certainement pas calmer les ardeurs de ses détracteurs , mais une chose est sur , Mousto Camara est bien décidé de son côté à voir la vie en rose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :