Kandia Kora : «Quelque chose de grand se prépare avec Bébé Baya »

Dans les coulisses du Festival Panaf, notre équipe a rencontré Kandia kora, l’une des grosses affiches de cette 5e édition dudit Festival. Le Koraboss nous a parlé de son actualité notamment les couleurs de son  prochain album. 

Bonjour Kandia et merci de nous recevoir, tu n’es plus à présenter en Afrique et même ici en Europe puisque tu as récemment signe chez un label Polydor du major Universal Music, aujourd’hui la question que tout le monde se pose c’est à quand le nouvel album de Kandia Kora ?

Bon, le nouvel album se concrétise bien, on est sur le projet, là on a fait un featuring avec Black M, donc on est toujours en studio on essaie de faire un album pour pouvoir aussi marquer l’Europe parce que ce n’est pas les mêmes tendances qu’en Afrique. On essaie de faire un album ou il y a beaucoup de mélanges avec l’Europe, avec plusieurs styles de musique parce que vous savez on n’écoute pas les mêmes styles de musique en Guinée. Donc il faut mélanger, il faut faire certaines sonorités pour pouvoir mélanger en fait… cette fusion de modernisation de la musique guinéenne mais en France.

Dans les couloirs, cet album est prédit comme un chef d’œuvre artistique est ce que tu peux nous en dire un peu plus le concernant. C’est-à-dire de l’écriture à la composition en passant par les collaborations ?

Il y’a pas mal de collaborations, on est sur l’album. Comme je disais c’est une manière d’exporter la musique guinéenne comme je ne suis pas le seul à le faire, y a … mes amis à moi qui le font aujourd’hui. Il  Y a Azaya qui se déplace, qui part au Nigeria pour faire des featurings avec Yemi Alade, donc je pense que nous sommes dans l’esprit de faire voyager notre musique à l’extérieur et pour le faire, faut prendre du temps, faut travailler, faut écouter aussi d’autres sonorités qui ne sont pas les mêmes sonorités que de chez nous.

Concernant l’écriture, tu es beaucoup plus dans le sentimental, le love…

Ça va être un peu de tout, mais je suis beaucoup dans le love, moi j’aime le love, je pense que la musique même est love.

Parce que tu es amoureux ?

J’aime les femmes, j’aime beaucoup les femmes ça m’inspire.

Tu nous ramènes dejà une question, ça se raconte dans les couloirs  que Kandia kora serait en coupe avec Bébé Baya

Euh c’est dans les couloirs, comme tu viens de le dire c’est dans les couloirs

Mais dans les commentaires on voit pas mal de réponses de Kandia Kora sous les post de Bébé Baya ?

Y’a quelque chose qui arrive, déjà elle a son concert le 22 novembre, donc y a des surprises forcement y a quelque chose qui arrive forcement

On peut s’attendre à quelle chose ?

De grand. Moi je suis pour la musique guinéenne, donc…

Concernant les collaborations dans ton nouvel album on apprend qu’il y a de grosses collaborations avec Wally Seck et Sidiki Diabate est ce que nous avons la bonne information ?

Non, ce n’est pas la bonne information, la photo que j’ai posté avec Wally et Sidiki c’est pour l’album de Sidiki, donc ça n’a rien à voir. Comme je vous l’ai dit mon album, c’est un album qui va sortir en France donc c’est différent de ce que je faisais avant. Ça va être vraiment diffèrent, ça va être plus de chanson en français pour un public plus large.

Ces derniers temps on te voit de moins en moins en spectacle solo, est ce que tu as une explication, tu recules pour mieux sauter ou c’est une stratégie ?

Non ce n’est pas une stratégie, je pense que … j’aimerais bien faire les choses, j’aimerais faire de grandes choses. Tu sais en Guinée ce n’est pas stable, à chaque fois tu veux organiser il y a des marches ou il y a des trucs. Je prends le temps. Moi je pense qu’aujourd’hui ma lutte, sincèrement c’est de valoriser notre culture, et si je suis au Panaf ici aujourd’hui c’est montrer que j’ai cette envie d’aider mon pays

A quand un concert de Kandia Kora dans une salle emblématique ici en Europe ?

A Bercy bien sûr. Bercy… Dès que l’album sortira c’est forcé on va faire un Bercy, c’est obligé. La Guinée c’est un pays très riche en culture.

Tu es souvent en Guinée comme on peut le remarquer sur les réseaux sociaux est ce que c’est juste l’amour du pays ou tu prépares quelque chose en particulier ?

Moi je suis tout le temps en Guinée. Je vis en Guinée et en France. Mais en France c’est pour le travail en Guinée c’est parce que je suis guinéen et j’ai l’amour de mon pays et c’est un pays qui m’inspire. Moi je pense qu’aujourd’hui vous les journalistes, vous devez plus vous investir à faire la promotion de la musique guinéenne, parce que notre génération elle est vraiment importante pour cette culture. Elle est très importante parce que nous avons eu des Kerfala Kante décédé, on a des Bambino qui sont toujours là, mais cette génération, c’est une génération a accompagner parce que si nous montrons pas de bonnes exemples aux autres ils vont faire comme nous, et il vont se limiter à 36 et y’aura plus de musique guinéenne.

Ce que nous pensons déjà faire

Oui je pense que vous travaillez bien,  mais tous ensemble, on doit continuer cette lutte car c’est très important pour la culture.

Un mot de la fin pour tous les fans qui te suivent  ?

A tous mes fans qui me suivent ça fait plaisir, je suis au panaf festival ici à Bruxelles. Vision jeunes merci pour cette interview, on est ensemble en tout cas, surtout la paix en Guinée, l’unité entre les guinéens, c’est ça on est ensemble.

Merci Kandia

Merci beaucoup

https://youtu.be/SWpLgwGCSPA

Source / Visionjeunes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :